Patler art

Etoile, 2018

Sur une souche de thuyas de Lorgies, un nouveau Kubik quiprend son envol dans la voie lactée.

 

Ponçage en cours et finition bois naturel.

FaberG lunaire - 2018

Olivier

Dim. : 70 X 65 X 65 cm - Poids :  45 Kg 

 

Cette Ă©norme souche d’olivier de Festubert dĂ©pouillĂ©e de ces racines prĂ©sentait de nombreuses zones abĂźmĂ©es voire putrĂ©fiĂ©es m’amenant Ă  un travail complexe d’élimination de tous ces artĂ©facts. En surgit alors un ovale cratĂ©iforme qui m’a emmenĂ© vers d’autres planĂštes.

 

J’ai ainsi creusĂ© et exagĂ©rĂ© ces cratĂšres jusqu’à imaginer faire jaillir de son cƓur une lumiĂšre blanche lunaire. Cette Ă©lectrification de la piĂšce fut complexe afin de rechercher l’apparition des raies de lumiĂšres au sein de cette masse boisĂ©e qui finissent par donner un rendu en nĂ©gatif de l’observation de la lune.


Le vocable inventĂ© Â« Faber-G Â» ne voulant que rappeler la forme ovoĂŻde de la sculpture qui pourrait rappeler les magnifiques Ɠuvres de crĂ©ateur inĂ©galable que fut Monsieur FabergĂ©.


Le travail de l’olivier est doublement agrĂ©able car c’est un bois relativement tendre quand il n’est pas complĂštement sec et qui dĂ©gage des fragrances d’olive au moindre Ă©clat de copeau!....Ă©clairĂ©e ou pas, cette sculpture vous emmĂšnera dans des univers boisĂ©s

 

Voluptueuse volute - 2018

Merisier de Violaines (socle en meranti red Dark)

Dim. : 230 X 90 X 70 cm – Hauteur avec socle : 235 cm

Poids : 85 Kg (avec socle)



ll Ă©tait une fois une racine qui ne savait comment s'exprimer car son planteur qui n’était pourtant pas martiniquais, avait installĂ© ce jeune cerisier prĂšs d'un mur trĂšs Ă©pais. Il lui fallut donc pour grandir diriger ses racines Ă  l'opposĂ©. L'une, plus vindicative que les autres, s'hypertrophia tel la grenouille devant le boeuf. Elle devint ENORME. 50 ans plus tard, alors que le fruitier avait quand mĂȘme bien forci, fleuri et donnĂ© de jolis fruits, son propriĂ©taire dĂ©cida de s'en sĂ©parer afin de construire une maisonnĂ©e pour sa fille et l'arracha tel une vulgaire ortie. Elle fĂ»t ainsi jetĂ©e sur le trottoir et mĂȘme les encombrants refusĂšrent de la ramasser.


Cette souche, trĂšs imposante avec ce double mĂštre et demi, trop informe et bien crottĂ©e de terre Ă©tait vouĂ©e Ă  une mort certaine. MĂȘme un bel insert ou une cheminĂ©e rustique ne l'aurait utilisĂ©e.


Un sculpteur curieux, passant par lĂ , appela ses amis, JCB, Phil et Mimile et se penchĂšrent sur cette agonisante. TrĂšs vite, ils comprirent qu'une deuxiĂšme vie l’attendait. SoignĂ©e et pansĂ©e dans l'atelier, elle dĂ©voila ses "voluptueuses Volutes » et d'un rebut obscur se retrouva dans la lumiĂšre. Elle devint l'amie d'une « maternitĂ©

Universelle », l'autre monumentale.

Tortuetrisaurus  - 2018

CyprĂšs de Douvrin, sur socle en cƓur de poirier la BassĂ©e.

Dim. : 65 X 40 X 35 cm

Poids :  8 Kg (avec socle)

 

Cette sculpture reprĂ©sente un mixte entre la nouvelle sĂ©rie de Kubik’S trĂšs stylisĂ©e (KubiFlore, KubiDog, ElĂ©gance Kubik des annĂ©es 2017/2018) et une certaine structuration animale. Cette Ɠuvre est totalement imaginaire entre la tortue et les pattes d’un raptor.


Ce qui surprend le plus (j’en ai volontairement jouĂ© dans le dessin prĂ©paratoire), c’est l’absence de la 4Ăšme patte qui souvent ne surprend pas au premier  coup d’ Ɠil.


À nouveau, je vous emmĂšne dans le monde imaginaire d’une tortue millĂ©naire voire prĂ©historique exprimĂ©e dans une modernitĂ© Ă©nigmatique de sa tĂȘte quelque peu agressive.


Le contraste - pĂąleur de la bĂȘte, sol rougeoyant Ă©vocateur de terres volcaniques encore actives -  souligne la richesse des essences naturelle de bois qui bien entendu ne sont aucunement teintĂ©es.

MaternitĂ© universelle - 2017 

Erable, socle méranti

Dim. : 180 X 240 X 100 cm

Poids :  90 Kg 

 

La bĂȘte est sortie de terre comme l'enfant sort du ventre de sa mĂšre. L'extraction ne fut pas simple, il a fallu en prendre soin, la nettoyer, la mettre Ă  l'abri du froid sans avoir trop chaud.

 

Ensuite, du temps et du temps pour la voir prendre sa forme, son caractĂšre ....AprĂšs trois ans de travail, voici « MaternitĂ© Universelle Â». D’une demi tonne sortie de terre, elle vous apparaĂźt enfin dans son expression rĂ©flective.

 

L’index levĂ©, rigide et droit, tel celui de la mise en garde. Respectons le ventre de la femme et ce qu’elle porte


 

Aux apprentis sorciers qui seraient tentĂ©s de travailler sur le gĂ©nome en oubliant son caractĂšre sacrĂ©. Son visage informel exprimĂ© au travers d’une mappemonde tĂ©moigne de l’universalitĂ© de ce message.

Kubidog - 2017

Poirier

Dim. : 65 X 55 X 60 cm

Poids :  13 Kg 

Finition vernis cellulosique mat, non teintée


Dans la sĂ©rie des Kubik’s, cette piĂšce de poirier de La BassĂ©e s’inspire de diffĂ©rents dessins exprimant une animalitĂ©.

 

Entre chien, loup et singe, chacun y retrouvera cette force voire cette puissance qui anime cette bĂȘte. Sa patte relevĂ©e pourrait Ă©voquer le chien de chasse Ă  l’arrĂȘt prĂȘt Ă  bondir sur cette proie imaginaire.

 

La reprise des traits de perspective lui donne un aspect dynamique appartenant Ă  la sĂ©rie des Kubik’s.

ElĂ©gance Kubik - 2017 

Poirier

Dim. : 70 X 40 X 30 cm

Poids :  3,2 Kg 


Dans la sĂ©rie des KubiK’s (photos en bas, de gauche Ă  droite : ElĂ©gance Kubique – poirier , KubiKat - cerisier et KubiFree Ma libertĂ© – cerisier), cette sculpture reprend la technique d’association des formes gĂ©omĂ©triques et des traits de perspective recherchĂ©s afin d’imprimer une cinĂ©tique Ă  l’ensemble.


TrĂšs contemporaine, cette sĂ©rie est souvent issue du haut de tronc avant les premiĂšres bifurcations de branches. D’oĂč chez certaines (KubiKat) la visualisation de nombreux cƓurs de branches qui font apparaĂźtre toute une palette chromatique trĂšs surprenante.


A noter Ă©galement cet aspect bicolore rĂ©alisĂ© grĂące Ă  une teinte de macassar pour Ă©galement dynamiser l’Ɠuvre. 

 

 

 

 

Tristesse captive - 2017 

CyprĂšs (Auchy les Mines) - Socle : platane (La BassĂ©e)

Dim. : 65 X 55 X 40 cm 

 

Cette sculpture a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e en rond de bosse Ă  partir d’un bloc de CyprĂšs. Son thĂšme, la captivitĂ© animale, Ă©tait initialement destinĂ© Ă  l’exposition de LILLE : ANIMAVIA Ă  la Gare Saint-Sauveur, association qui dĂ©fend le bien-ĂȘtre et le respect de l’animal.

 

A travers ce primate enchaĂźnĂ©, mi-gorille mi-singe, j’ai pris le contre-pied en prĂ©sentant la malveillance animale. L’essentiel dans cette Ɠuvre est le ressenti transmis par cette posture soumise, triste voire rĂ©signĂ©e de la bĂȘte qui exprime cette catastrophe annoncĂ©e de la disparition tragique de dizaines voire de centaines d’espĂšce sur notre planĂšte affligĂ©e par la main de l’Homme.

 

J’espĂšre Ă  travers cette sculpture participer Ă  ce message essentiel : « prĂ©servons la diversitĂ© animale et vĂ©gĂ©tale avant qu’il ne soit trop tard Â». MĂȘme si les travaux futurs sur le gĂ©nome permettront de rĂ©aliser des chimĂšres, il est bien certain que certains apprentis sorciers ne recrĂ©eront jamais des espĂšces Ă©radiquĂ©es.

 

 

 

 

 

L'Ire de l'hydre,2017 

Essence inconnue

Dim. 75 X 20 X 15 cm 

Poids : 1,5 kg 


InspirĂ©e d’une souche probablement de fruitier, se sont dĂ©gagĂ©s deux oiseaux imaginaires qui semblent regarder avec mĂ©fiance et colĂšre un agresseur, tels les animaux de la mythologie qui sentent approcher une mort certaine.

 

L’enchevĂȘtrement des racines torturĂ©es de leurs corps tĂ©moigne d’un moment crucial et peut-ĂȘtre terminal.

 

 

 

 

Ma Liberté, 2016

Cerisier de Wattignies (59)

Dim. 75 X 20 X 15 cm 

Poids : 1,5 kg 


Dans la sĂ©rie des sculptures sur non plus les racines mais le haut du tronc d’oĂč dĂ©marrent les branches, est prĂ©sentĂ©e « Ma LibertĂ© Â» en cerisier. Certes, nous pouvons y deviner une revisite de la statut de la libertĂ© mais le personnage ici symbolisĂ© n’inverserait-il pas les rĂŽles en informant le monde de la suprĂ©matie des indiens d’ AmĂ©rique ? 


Cette Ɠuvre, Ă  l’instar de Kubikat et de Kubiflore (cf. photos ci-dessous), met en Ă©vidence les cƓurs de chaque branche soulignant ainsi les cercles concentriques comme le met en exergue ce clichĂ© photographique de Marc Constant sur « Manhattan underground Â».

 

 

 

 

Kubiflore, 2016

Cerisier de Wattignies (59)

Dim. 60 X 70 X 45 cm 

Poids : 8,5 kg 


Kubiflore est travaillĂ© dans un haut de tronc d’un cerisier Ă  l’instar de Kubicat et Ma libertĂ©. Dans ces formes cubiques striĂ©es, il est possible de dĂ©celer diffĂ©rentes expressions allant de l’animal Ă  la fleur. Une option plutĂŽt florale a Ă©tĂ© retenue mais comme le dit si bien mon ami sculpteur sur bois Jean-François Courbe il faut laisser « sous le regard du public l’Ɠuvre qui n’appartient plus Ă  l’artiste. S’il consent Ă  l’exposer, c’est qu’il est prĂȘt Ă  l’offrir Ă  la critique visuelle et Ă  cĂ©der son monopole d’interprĂ©tation. C’est donc l’Ɠuvre qui - de maniĂšre autonome, sans intermĂ©diaire - doit s’adresser au public. Je veux laisser parler le bois ; Ă  vous de l’écouter Â».


Pas d’autre commentaire que de vous laisser vous l’approprier. Elle appartiendra Ă  votre mĂ©moire Ă©motive de façon alors indĂ©lĂ©bile.

 

 

Kubicat, 2016

Merisier

Dim. 40 X 30 X 30 cm - Hauteur avec socle : 44 cm

Poids : 5,6 kg (avec socle)


2016 reprĂ©sente une orientation diffĂ©rente de travail du sculpteur qui s’éloigne de la souche et de ses racines mais utilise la partie « tĂȘte Â» (sommet du tronc) de l’arbre. Ceci permet de mettre en Ă©vidence les cƓurs de chaque dĂ©part de branche et ensuite de rechercher une forme qui en l’espĂšce exprime un cubisme. 


Ce merisier de Violaines (62) est prĂ©sentĂ© posĂ© sur un socle amovible en noyer. 

 

 

I-Scream, 2016

Tilleul ou Ă©rable

Dim. 40 X 20 X 25 cm - Hauteur avec socle : 70 cm

Poids : 4,5 kg (avec socle)

Collection privée


PiĂšce de tilleul ou d’érable de Lille, nettoyĂ©e afin de dĂ©gager le creux de la piĂšce. S’en dĂ©gage alors  une Ă©bauche du « cri Â» d’Edvard Munch ou de ces personnages fantomatiques.


Finition avec une vernis satinĂ©. MontĂ©e sur un axe d’acier posĂ© sur un socle de rĂ©sineux teint en noir de macassar vernis.


 

 

 

Imbroglio calligraphique, 2016

Noisetier pourpre

Dim. 75 X 67 X 25 cm - Hauteur avec socle : 44 cm

Poids : 10,5 kg (socle en cerisier : 7,7 Kg)


TravaillĂ©e dans une souche de noisetier pourpre de Sailly sur la Lys, ce « haut relief Â» se singularise par la finesse de ses courbes extraites de l’ensemble racinaire pour en retirer les plus Ă©lĂ©gantes.


Cet enchevĂȘtrement de courbes s’apparente Ă  une Ă©criture arabo-musulmane d’oĂč son titre de calligraphie. La face qui vous est prĂ©sentĂ©e correspond Ă  une vue souterraine de l’arbre. Pour obtenir cette Ă©lĂ©gance gracile, la matiĂšre (plus des 2/3) a Ă©tĂ© creusĂ©e et sculptĂ©e. Le temps de ponçage est ici trĂšs important pour affiner l’ensemble des courbes et ainsi sublimer leur forme et leur texture diffĂ©rente. 

 

 

 

Buitineuse de cĂšdre, 2016

Buis de la Somme (oiseau-mouche)

Dim. 70 X 60 X 50 cm. Finition haute brillance

CĂšdre bleu de Violaines (socle)

Dim. 60 X 40 X 30 cm - 

Poids total : 14 kg  -  Hauteur totale : 110 cm

  

Surprenante sculpture composĂ©e de deux Ă©lĂ©ments solidarisĂ©s par une visse amovible. La base constituĂ©e d’une branche de cĂšdre bleu de Violaines (62) cassĂ©e par la tempĂȘte de 2011 et travaillĂ©e en forme de fleur avec un aspect « pĂ©tale Â» symbolisĂ© par le coup de gouge.


L’oiseau-mouche sculptĂ© dans une  souche de buis de la Somme, avec le bec posĂ© sur le cƓur de la fleur donnant l’impression de butiner

 

 

 

 

 

 

Théorie du genre, 2016

Aubépine

Dim. 155 X 60 X 50 cm    Poids : 28 kg

Socle platane de la Bassée (59)


Titre provocateur inspirĂ© de la duplicitĂ© des deux bustes posĂ©s sur un seul corps et dont le dĂ©terminisme du genre n’est pas probant.


Les visages tels des gargouilles n’ont pas de traits qui orientent plus vers un homme ou une femme. Certes, le buste arbore une poitrine bien dessinĂ©e mais la distinction fĂ©minin-masculin demeure ambigu. Quelques dĂ©tails suggĂ©rĂ©s, discrets, peuvent amener l’observateur Ă  une rĂ©flexion sur l’ambivalence. 


D’une aubĂ©pine de La Neuville (59), l’harmonie des courbes ne laisse pas prĂ©sager de la duretĂ© de ce bois ligneux. La souche de cet arbre a Ă©galement permis de sculpter Joker Joyeux.

 

 

 

MĂ©lancolie, 2016

Poirier

Dim. 60 X 40 X 40 cm    Poids : 4,8 kg


Sculpté dans un poirier palissandre de Houplin-Ancoisne, ce visage énigmatique au regard perdu semble hors du temps.


Telle l’amimie du dĂ©pressif, une absence de vie s’en dĂ©gage comme pour emmener l’observateur dans ses songes.


Une pointe de folie naĂźt de sa chevelure racinaire dĂ©sordonnĂ©e s’échappant d’une forme de coiffe (renflement entre les racines et le tronc).


Finition non teintĂ©e avec vernis satin 

 

Lampe coralliforme 2, 2016

Marronnier

Dim. 135 X 40 X 50 cm    Poids : 35 kg



Plus petite en taille et en poids que sa grande sƓur aux douze leds, cette sculpture a Ă©galement comme objet de transcender l’Ɠuvre naturelle des jardiniers de la ville qui, chaque annĂ©e, taillent des branches de la derniĂšre saison amenant en cet ensemble de renflements dont certains creusĂ©s laissent imaginer un corail.


Un systĂšme Ă©lectrique est incorporĂ© dans le cƓur de l’arbre et permet d’émettre une lumiĂšre de six orifices percĂ©s dans la masse. Cette lampe coralliforme entre dans la sĂ©rie dite des marronniers du cimetiĂšre de La BassĂ©e


Finition sans teinte avec simple application d’un vernis satin. 

 

Rencontre improbable, 2015

CyprĂšs (origine Violaines, 62)

Dim. 100 X 40 X 55 cm    Poids : 13,4 kg (avec socle)

Socle : 75 X 30 cm méranti (Bois exotique d'Afrique



Cette souche, une fois nettoyĂ©e, laisse apparaĂźtre deux formes : l’une aquatique, l’autre reptilienne. Les deux sujets semblent s’éloigner l’un de l’autre sans se perdre du regard.


Le systĂšme racinaire Ă©voque des Ă©claboussures tĂ©moignant d’un combat rĂ©cent ce qui donne un aspect dynamique Ă  l’ensemble. La finition est un chĂȘne moyen dorĂ© avec un vernis brillant.

 

 

 

Poséidon endiablé, 2015

Buis

Dim. 70 X 90 X 50 cm    Poids : 8,4 kg 



A partir d’une souche de buis dans laquelle ont Ă©tĂ© respectĂ©es les « empreintes Â» naturelles du systĂšme racinaire afin de donner cet aspect tachetĂ©. ApparaĂźt un visage sur un corps en forme de poisson.


La dureté du buis tant dans la sculpture que le ponçage représente le double de travail.


Finition non teintée respectant la couleur tabac blond avec un vernis brillant.

 

 

 

 

Joker joyeux, 2015

Aubépine

Dim. 140 X 100 X 90 cm   Poids : 48 kg


Socle platane

Dim. 50 X 27 X 90 cm       Poids : 21 kg



Issu d’une aubĂ©pine de La Neuville, dans la lignĂ©e des inspirations gorgonesques, Joker joyeux met en Ă©vidence un systĂšme racinaire qui coiffe un visage inspirĂ© de gaietĂ©.


La blondeur du bois est respectée par un vernis satin qui apporte une douceur joyeuse.

 

 


 

 

Infarctus, 2015

Coeur de poirier (flĂšche), platane (coeur) et noyer (socle)

Dim. 35 X 30 X 45cm    Poids : 6,1 kg


Sculpture en trois piĂšces d’essences diffĂ©rentes :

- Flùche en cƓur de poirier naturel.

- CƓur en platane non teintĂ©, vernis satin.

- Socle en noyer, vernis brillant


InspirĂ©e de la forme initiale du platane en forme de « myocarde Â» qui se trouve brisĂ© dans son oreillette gauche alors transpercĂ© d’une flĂšche ciselĂ©e de diffĂ©rents Ă©lectrocardiogrammes faisant dĂ©filer le tracĂ© de phases successives de l’infarctus
.

Le Phoenix de ces buis, 2015

Buis. Socle en hĂȘtre


Sculpté dans une belle souche de buis centenaire, cet oiseau au long cou ciselé en son coeur laisse découvrir une ramure stylisée dans son systÚme racinaire.


Un certain panache lui vaut son titre de Phoenix.


La complexité du travail des racines apparaßt renforcée par sa finition haute brillance.

La Danseuse de Bandol, 2015

Cep de vigne. Socle noyer

Dim. 100 x 20 x 30 cm          Poids : 4,6 kg


Ce cep de vigne de Bandol entre dans la série des danseuses (cf. Danseuse endiablée. Cep de Cognac).


Sa teinte naturelle est plus claire, ses formes sont plus rondes et joviales avec un visage souriant. Sa tenue recherche une forme de robe bouffonnante.

 

 

Pieuvre, 2015

Cep de vigne

Dim. 65 x 45 x 40 cm          Poids : 4 kg


Cep de vigne dont la forme initiale m’a inspirĂ© un animal imaginaire de type « Pieuvre Ă  tĂȘte de grenouille Â».


Travail de mise en valeur de l’ensemble des « cratĂšres Â» pour accentuer l’aspect de poulpe et rĂ©vĂ©ler la bipolaritĂ© de la piĂšce.


La fragilitĂ© de l’ objet a justifiĂ© une visse de sĂ©curitĂ© Ă  la base du cou qui assure la soliditĂ© de l’ensemble.

Poirier palissé. Houplin-Ancoisnes (59)

Dim. 18 x 18 x 56 cm          Poids : 6,1 kg

Socle : 28 X 28 cm, méranti (Bois exotique d'Afrique)


Petit personnage inspirĂ© de pĂ©riples en Chine et en Turquie. Son expression corporelle pourrait Ă©voquer l’invocation des dieux (face principale) ou la dĂ©faite (face arriĂšre).


L’aspect bicolore est liĂ© Ă  la partie mortifĂšre de la souche. Quant au tronc, il demeure sain. Afin de respect cette dualitĂ© colorĂ©e, aucune teinte n’a Ă©tĂ© posĂ©e. Afin de souligner les dĂ©tails du vĂȘtement, un vernis brillant a Ă©tĂ© apposĂ©.

 

Guerrier de l'Orient, 2014

Nue Ă  genoux, 2013

Cerisier fruit

Dim. 25 x 45 x 80 cm          Poids : 4,5 kg

Socle : 47 x 47 cm, Méranti non teinté et vernis satin

 

Issue du cerisier de MĂ©ricourt (2Ăšme piĂšce), « Nue Ă  genoux Â» prend sa structure en suivant les formes de la piĂšce de bois dont on peut d’ailleurs suivre le veinage.


L’aspect bicolore naturel est liĂ©  Ă  certaines zones mortes du bois .



Finition avec un vernis satinĂ©.  


 

Tahrir, 2013

CĂšdre bleu de Violaines (62)

Dim.  25 x 15 x 90 cm        Poids : 4,5 kg


 




 


Branche de cĂšdre bleu de Violaines arrachĂ©e lors de la tempĂȘte de dĂ©cembre 2011.


La tranche de section a inspirĂ© la coiffure du personnage au visage Ă©tirĂ©, triste, hĂ©bĂ©tĂ© d’une mĂ©lancolie.


Socle : 25x15 cm, Sapin rouge de NorvĂšge, non teintĂ© et vernis satin 

  


 

Le poisson-chat, 2013

Cerisier

Dim.  23 x 23 x 78 cm        Poids : 8,1 kg

Socle : 85 x 30 cm, sapin rouge de NorvÚge, non teinté, vernis satin.

 




 


 

Issue du cerisier de MĂ©ricourt (3Ăšme piĂšce), cette piĂšce dont la bouche est la partie creuse d’une branche, prĂ©sente son originalitĂ© dans sa finition utilisant une teinte noire « macassar Â» avec un rĂ©haut ocre pour les yeux, l’ensemble est fini par un vernis brillant.

 

La tentation, 2013

Cerisier fruit

Dim.  50 x 70 x 90 cm        Poids : 14,7 kg


Issue du cerisier de MĂ©ricourt (5Ăšme piĂšce), Ă©galement inspirĂ©e de la forme d’une branche dont la partie creuse allongĂ©e Ă©vocatrice d’un Ɠil a orientĂ© vers un visage laissant croire Ă  l’appel d’une femme avec une petite moue coquine 



Teinte naturelle laissant paraßtre les nervures de différente couleur avec finition vernis satinée.

Lampe pieuvre, 2013

Cerisier fruit

Dim. 60 x 60 x 95 cm    Poids : 17,7 kg



 




 


 

Branche creuse de Cerisier de MĂ©ricourt qui laissait apparaĂźtre deux "trous" spontanĂ©ment  qui, une fois nettoyĂ©s, ont inspirĂ© l'idĂ©e d'autres trous . Ces derniers ont Ă©tĂ© travaillĂ©s et calculĂ©s afin de transmettre les rayonnements d'une lampe placĂ©e Ă  l'intĂ©rieur du tronc principal. D'autres trous transfixiants ou gorgnes ont complĂ©tĂ© l'ensemble donnant l' impression de deux tentacules de pieuvre . 


Bois naturel vernis satinĂ© 

 

Cette oeuvre fait partie des 4 éléments de cérisiers sculptés en 2013 ( Nue à genoux, Poisson-chat, tentation, ...).

 

 


 

Inspiration chinoise, 2013

Cerisier fruit

Dim. 45 x 15 x 60 cm    Poids : 1 kg

 

Issue du cerisier de MĂ©ricourt (4Ăšme piĂšce), ce morceau de branche avec sa courbe initiale s’est orientĂ©e vers une lettre imaginaire de calligraphie chinoise



Finition : teinte noire « macassar Â» et vernis satinĂ©.   

 

 

Envolée de charmes, 2013

Charme

Dim. 130 x 90 x 80 cm    Poids : 85 Kg

 

Découverts sur le Bon coin, des charmes quasi centenaires entourant une prairie d'Erquinghem-le-Sec (59). Cette sculpture initialement de 150 Kg a nécessité 3 années de travail estival (100 heures environ) pour aboutir à cette inspiration volage et volatile.

Sa base aux aspects géométriques résulte de l'obligation d'extraire des croissants du tronc incrusté de fils barbelés en acier de la PremiÚre guerre mondiale.

 C'est alors que s'opposent une base gĂ©omĂ©trique au sujet empreint de courbes pour exprimer cette envolĂ©e dans laquelle se dissimulent tĂȘtes d'oiseaux, ailes, cerfs, corps, tous Ă©vocateurs du monde des oiseaux.

 

Exposée à l'AsclépiOrdre en mars 2014 et au Salon Animavia en avril 2014.

 

 


 

Danseuse endiablée, 2014

Création gratuite et simple

Créer un site Internet design

CĂšpe de vigne

Dim. 100 x 20x 30 cm    Poids : 5 kg

 

Issue d'un cÚpe de Cognac (Petite champagne des établissements FORGERON PÚre et fils). C'est au décours d'un périple en cette région que m'a été offert ce cÚpe.


AprÚs un travail de nettoyage, l'aspect élancé et gracieux m'a orienté vers une danseuse dont le visage rude est stigmatisé, pouvant évoquer une diablesse...ce qui a inspiré ce titre "La danseuse endiablée".


A noter le socle en noyer qui pour épouser la base de la sculpture a amené un trapézoïde distordu qui ajoute un cÎté gracieux et élancé.


 

 

 


 

Amour piégé, 2014

Erable de NorvĂšge

Dim. 50 x 20x 50 cm    Poids : 6,1 kg

 

L'entrelacement des courbes Ă©voque l'amour qui, en la circonstance, par une incrustation originelle d'un grillage, Ă©voque le sentiment coupable.